secteur sauvegardé de Dijon (Côte-d'Or)

juillet 2012
1 chantier - 50 kilos de peinture - 20 participants

Mise en peinture à l'ocre d'une maison à pans de bois.


Une première pour l'association ! Cette fois c'est une maison à pans de bois du secteur sauvegardé qui a été repeinte. Pour ce chantier, nous avons utilisé une superbe terre de Sienne datant de la fermeture des carrières italiennes en 1930.

Terres et Couleurs vient de rénover une maison située rue Jean-Jacques Rousseau.

L’association qui défend une peinture naturelle, à base d’ocre, vient de rénover les pans de bois d’une maison dans le centre-ville.
Depuis dix-sept ans, les cent cinquante bénévoles de l’association Terres et Couleurs sillonnent la France pour promouvoir une peinture faite à base d’ocre. L’habitation située au dessus du bar Le Saint-Nicolas, rue Jean-Jacques Rousseau, est une “formalité” comparé aux villages entiers qui ont été repeints. « Sur ce chantier, nous sommes quinze à travailler. Quand il s’agit de villages, nous pouvons venir à un voire deux bus », explique Félicien Carli, président et fondateur de Terres et Couleurs. Alors qu’il était étudiant en architecture, c’est une réelle passion pour la peinture à l’ocre qui est né chez le Dijonnais.
Pour les personnes désireuses de se mettre à ce type de peinture, l’association dévoile sa recette dans un petit guide, en vente au prix de 5€. Le travail de Terres et Couleurs a fait l’objet d’un reportage diffusé dans Des racines et des ailes sur France 3 et, cette semaine, sur la chaîne TV5 Monde. La peinture à l’ocre gagnerait-elle les cinq continents ?

Le Bien Public
14/07/2012
Inès de la Grange

Article de presse à télécharger (pdf - 468 Ko)

19/20 de France 3 Bourgogne le 3 juillet 2012